La comptabilité de l'autoentrepreneur

Comptabilité

Le point sur vos obligations comptables 

En mettant en place le statut d'auto-entrepreneur début d’année 2009, le gouvernement a permis  à des centaines de milliers de personnes de se lancer dans l'aventure de l'entrepreneuriat, sans passer par toutes les complications administratives habituelles lors d’une de création d'entreprise. Cependant, même si le statut d'auto-entrepreneur facilite la création et la gestion de votre activité, il y a quelques règles à respecter en termes de comptabilité.

Premièrement, des factures émises par l’auto-entrepreneur doivent  reprendre toutes les mentions légales obligatoires en France. Afin de savoir si toutes vos factures sont légales, consultez le site d'information sur la facturation en auto-entreprise qui vous permettra de vérifier que vous facturez bien en règle.

Ensuite, l’auto-entrepreneur doit tenir une comptabilité dite simplifiée, qui doit être mise à disposition de l'administration fiscale en cas de contrôle. Contrairement aux entreprises classiques, l’auto-entrepreneur n’a pas de compte de résultat à établir ou de bilan annuel à produire. Il devra tenir simplement un livre des recettes, et éventuellement, un registre des achats pour certaines activités.

Pour finir, l’auto-entrepreneur pourra bénéficier de son statut tant que son chiffre d'affaires ne dépasse pas les plafonds imposés par la loi, sachant que ces plafonds sont réévalués chaque année. Il est donc important de tenir à jour sa comptabilité, afin de pouvoir anticiper et optimiser la transition vers une entreprise classique si jamais vous sortez des quotas de CA imposés pour l'auto-entreprise.

Tous les articles

Votre expert comptable 100% en ligne et 100% sécurisé.

Votre comptabilité en ligne en toute simplicité, totalement sécurisée et moins chère.


Devis immédiat