Règles et durée de l'amortissement comptable

Comptabilité

L’amortissement

 

Amortir, c’est établir dans le bilan et dans le compte d'exploitation la baisse de la valeur d'un investissement.
 

Quels sont les différents types d’amortissements ?

 

Lorsque l’on rembourse un bien, on peut choisir entre deux modes d'amortissement : l’amortissement linéaire ou l’amortissement dégressif.

L’amortissement linéaire

L’amortissement  linéaire concerne les biens utilisés de manière permanente  sur plusieurs années. Il permet d’étaler le coût d’acquisition de ces biens sur une période précise. Cet échelonnement prend la forme d’une dotation aux amortissements. Elle  est égale à la valeur de l’investissement divisée par le nombre d’années d’utilisation.

L’amortissement dégressif

L’amortissement dégressif est utilisé pour l’amortissement des biens dont la fréquence d’utilisation décroit avec le temps.
La somme amortie est plus grande en début qu’en fin de période d’amortissement.
Le taux de l’amortissement dégressif est le résultat de la multiplication du taux de l’amortissement linéaire et d’un coefficient qui est modifié selon la durée d’utilisation du bien, à savoir :

  • Pour une utilisation de 3 ou 4 ans : le coefficient est de 1.25
  • Pour une utilisation de 5 ou 6 ans : le coefficient est de 1.75
  • Pour une utilisation de plus de 6 ans : le coefficient est de 2.25

Le choix de la durée d’amortissement  d’un bien dépend de sa nature (machine, ordinateur etc…) et de sa durée d’utilisation. Ce choix déterminera le montant de la dotation aux amortissements déductible fiscalement chaque année. Il aura donc un impact sur le montant des impôts à payer.
 

A quoi sert la durée d’amortissement comptable?

 

La durée d'amortissement d'un bien permet de connaitre le taux à utiliser chaque année pour calculer la dotation aux amortissements.

L’amortissement

 

Amortir, c’est établir dans le bilan et dans le compte d'exploitation la baisse de la valeur d'un investissement.
 

Quels sont les différents types d’amortissements ?

 

Lorsque l’on rembourse un bien, on peut choisir entre deux modes d'amortissement : l’amortissement linéaire ou l’amortissement dégressif.

L’amortissement linéaire

L’amortissement  linéaire concerne les biens utilisés de manière permanente  sur plusieurs années. Il permet d’étaler le coût d’acquisition de ces biens sur une période précise. Cet échelonnement prend la forme d’une dotation aux amortissements. Elle  est égale à la valeur de l’investissement divisée par le nombre d’années d’utilisation.

L’amortissement dégressif

L’amortissement dégressif est utilisé pour l’amortissement des biens dont la fréquence d’utilisation décroit avec le temps.
La somme amortie est plus grande en début qu’en fin de période d’amortissement.
Le taux de l’amortissement dégressif est le résultat de la multiplication du taux de l’amortissement linéaire et d’un coefficient qui est modifié selon la durée d’utilisation du bien, à savoir :

  • Pour une utilisation de 3 ou 4 ans : le coefficient est de 1.25
  • Pour une utilisation de 5 ou 6 ans : le coefficient est de 1.75
  • Pour une utilisation de plus de 6 ans : le coefficient est de 2.25

Le choix de la durée d’amortissement  d’un bien dépend de sa nature (machine, ordinateur etc…) et de sa durée d’utilisation. Ce choix déterminera le montant de la dotation aux amortissements déductible fiscalement chaque année. Il aura donc un impact sur le montant des impôts à payer.
 

A quoi sert la durée d’amortissement comptable?

 

La durée d'amortissement d'un bien permet de connaitre le taux à utiliser chaque année pour calculer la dotation aux amortissements.

Votre expert comptable 100% en ligne et 100% sécurisé.

Votre comptabilité en ligne en toute simplicité, totalement sécurisée et moins chère.


Devis immédiat