Taxes des auto-entrepreneurs : devront-ils payer la CFE ?

Création d'entreprise

Les auto-entrepreneurs pourrait payer la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) en 2013. Jusqu’ci  l’Etat avait fait en sorte d’exonérer cet impôt sur  3 ans. 

C’est en 2010, après la suppression de la taxe professionnelle, que les entrepreneurs avaient l'obligation de s'acquitter de la CFE assise sur les biens fonciers.
 

Après le délai ?

L’Etat a du  procéder à plusieurs remboursements et plusieurs annulations des avis d'imposition. De plus, le gouvernement avait, sous la pression, fait voter une loi afin d’exonérer de CFE tous les auto-entrepreneurs sur  3 ans.

Le Secrétaire d'Etat aux PME, avait assuré qu’après ce délai de 3 ans, le calcul de cette taxe serait réétudiée de telle sorte qu’elle prenne davantage en compte le chiffre d'affaires, et non plus seulement la valeur des biens immobiliers.


Montant de la CFE : un prix très variable

Le montant de la CFE, défini par chaque commune, peut, d'une ville à l'autre, varier entre 50 et 2000 € sans rapport particulier avec le chiffre d'affaires de l’entreprise. 

Cette taxe serait fixée à hauteur de 1,8% du chiffre d'affaires et serait prélevée sur le même principe que les autres charges (fiscales, sociales, formation), sans caractéristiques d'option au prélèvement libératoire forfaitaire.

Tous les articles

CRÉATEURS ET CHEFS D’ENTREPRISES

Concentrez-vous sur votre activité tout en gagnant du temps et de l’argent. LeBonExpertComptable.com est là pour ça.