Le bon Expert Comptable
01 40 15 05 06

Le bon Expert Comptable vous accompagne pour la création d'entreprise et d'organisations

L'offre Créateur répond à 90 % des projets de création.

Le bon Expert comptable vous accompagne pour la création d’entreprise et d’organisation

Vous êtes tentés par l’aventure entrepreneuriale, vous avez un projet de société, une idée et des financements pour lancer votre entreprise mais ne savez pas par où commencer... Parce que la création d’entreprise ne s’improvise pas, le Bon Expert Comptable vous donne quelques clefs pour lancer votre activité et réussir vos premiers pas de chef d’entreprise !

Projet d’entreprise : de l’idée au business modèle

Tout projet de création d’entreprise commence par une idée. Pour être rentable, votre idée de projet de création d’entreprise doit être confrontée à la réalité du marché et répondre à une demande. Vous pouvez partager votre projet de création avec des professionnels pour affiner votre stratégie d’entreprise jusqu’à sa création. Le business modèle de l’entreprise traduit votre “idée d’entreprise” en valeur pour le client. Il est capital que votre futur associé y participe. Une étude de marché vous permet de perfectionner votre projet d’entreprise, de vous renseigner sur la concurrence de votre société, de collecter les informations utiles au bon déroulement de votre projet de création. 

Le bon Expert Comptable vous conseille gratuitement dès cette phase capitale de votre projet de création d’entreprise : contactez-nous !       

Prévisionnel et recherche de financements pour la création d’entreprise 

Une fois votre idée d’entreprise éprouvée, il est capital d’évaluer précisément vos besoins financiers et vos sources de financements. Complétez vos apports personnels par des financements annexes adaptés à votre projet : emprunts, crowdfunding, prêts d’honneur, ouverture du capital…

Pour crédibiliser votre dossier de création d’entreprise auprès de vos partenaires et futurs associés, votre bilan prévisionnel détermine la rentabilité de votre entreprise, les financements nécessaires au projet et comment prévenir les problèmes de trésorerie de votre société. 

Le business plan de l’entreprise contient : bilan, compte de résultats, budget, plan de financement, tableaux de trésorerie, etc.

Parce que c’est notre métier, le bon Expert Comptable vous accompagne pour maximiser vos chances auprès de vos partenaires.

Quelle forme juridique pour votre société ?

Une fois le prévisionnel et  le financement du projet bouclés, l’entrepreneur se confronte à une étape capitale de la création d’entreprise : le choix de la forme juridique de la société, celui de son régime fiscal et du statut social de l’entrepreneur.

Le créateur d’entreprise choisit entre entreprise individuelle (EI) ou créer une société.

  • En entreprise individuelle (auto-entreprise ou EIRL), l’entrepreneur et son entreprise ne forment qu’une seule personne : ses patrimoines professionnel et personnel sont juridiquement confondus. Les revenus de l’entreprise sont soumis à l’IR.  
  • Pour une création de société, l’entrepreneur crée une nouvelle personne morale, juridiquement distincte du créateur et des associés. Les formes les plus courantes de société sont : 
    • l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) qui est une SARL à associé unique
    • la société à responsabilité limitée (SARL)
    • la société par actions simplifiées (SAS), pouvant être uni-personnelle (SASU)
    • la société anonyme (SA) classique, dirigée par un conseil d’administration. 

De ce choix capital dépend le montant du capital social, la responsabilité du dirigeant, son régime fiscal, son régime social ainsi que celui des associés.

Le choix de l’impôt sur le revenu

L’imposition a lieu sur la déclaration personnelle de l’exploitant et des associés. Les bénéfices réalisés par l’entreprise sont rapportés dans la catégorie correspondant à son activité (bénéfices industriels et commerciaux, bénéfices non commerciaux, bénéfices agricoles).

Le choix de l’impôt sur les sociétés

L’imposition du bénéfice est au nom de la société. En SARL ou EURL, l’entreprise est soumise à l’IS. C’est aussi le cas en SAS ou SAS, avec possibilité d’être soumis à l’IR sous certaines conditions.

A la création, choisir la forme juridique de son entreprise ne s’improvise pas. Ce choix capital a des répercussions sur l’entreprise, son développement mais aussi sur l’entrepreneur et ses associés. 

Le bon Expert Comptable vous conseille un accompagnement pour cette étape décisive dans la concrétisation de votre idée en projet d’entreprise. Nos professionnels rédigent pour vous les statuts et effectuent les démarches administratives pour lancer votre entreprise.    

Créer son entreprise : combien ça coûte ?  

Le coût des formalités administratives de création varie selon la forme juridique choisie pour la société ou le département de création : l’immatriculation d’une auto-entreprise est gratuite; pour une Société à Responsabilité Limitée, une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée, une SA ou une SASU, les formalités administratives de création coûtent entre 250 et 400 €. 

L’accompagnement personnalisé par un professionnel a aussi un coût, variable selon les structures. 

Les avantages de la SASU 
Création d'entreprise

Les avantages de la SASU 

La SASU, ou Société à actions simplifiée unipersonnelle, est une entreprise qui peut se définir comme une SAS avec ...
Devenir livreur : tout savoir en 3 minutes
Création d'entreprise

Devenir livreur : tout savoir en 3 minutes

Vous voulez travailler de manière indépendante, bouger et gagner de l’argent ? Pourquoi ne pas devenir livreur ? Vous pourrez ...
Haut de page
Devis gratuit