Vendre son entreprise : 5 erreurs courantes à éviter

Juridique

 Le parcours de la personne qui doit cède son bien est  souvent difficile et décourageant

Attendre la solution miracle

Un grande nombre de cédants consacrer toute leur énergie à maintenir leur société hors de l’eau. Ainsi la possibilité  de transmission est souvent repoussée avec l’espoir d’une solution miracle. Sauf que plus vous attendez, plus vos chances de vendre sont réduites. Le meilleur est donc de se jeter à l’eau plutôt que de couler avec son entreprise.


Ne pas tenir de tableau de bord

Le tableau de bord est un élément de pilotage primordial de l’entreprise. Ne communiquez pas aux acquéreurs des résultats trop optimistes que vous n’êtes pas certain d’atteindre. Les procédures de négociation sont longues et vous serez obligatoirement confronté à l’exactitude des chiffres.


Se polariser sur la fiscalité

La fiscalité ne doit pas représenter une référence fondamentale  à la vente de son  entreprise. C’est un élément d’optimisation fiscale qui dépend beaucoup des conditions et des clauses  proposées pour la reprise de la société.


Se focaliser sur une limite de valorisation de l’entreprise

Ne vous bloquez pas sur une limite de valorisation de votre société car vous allez échouer. Le plus important  n’est pas la valeur théorique de votre entreprise, mais ce qu’elle vaut sur un marché concret et résultant d’une offre fiable, apposée sur papier  et acheté par un repreneur de confiance.

 

Effectuer la transmission sans accompagnement d’un professionnel

Toutes les entreprises sont vendables. Tout dépend de ses spécificités, des conditions de vente, et du repreneur.  Le mieux pour vendre sa société est de se faire assister par un professionnel qui prospecter auprès de repreneurs potentiels dans le cadre d'une démarche encadrée et suivie. 

Votre expert comptable 100% en ligne et 100% sécurisé.

Votre comptabilité en ligne en toute simplicité, totalement sécurisée et moins chère.


Devis immédiat