Le raz le bol des entrepreneurs

Chiffres clés

Ils génèrent de l’emploi et font tourner l’économie française. Ils prennent des risques et ne gagnent tant que cela. Pourtant, ils sont accablés par la bureaucratie, l’URSSAF et les banques. Les dirigeants de PME, les professions libérales et artisans sonnent l’alarme. 

8 minutes : C’est le temps qui s’écoule en moyenne entre 2 faillites d’entreprise en France.


Les 3.7 millions de dirigeants de TPE ou PME travaillent parfois 80 heures par semaine afin de ne pas mettre la clé sous la porte. Tout cela pour un salaire bien trop souvent modeste au vu des efforts fournis. Environ 4 200 euros pour un patron d’une entreprise de 20 salariés, 8 900 euros pour un patron d’une entreprise de 50 salariés. Pas un seul centime de dividende, car chaque sous gagné servent en priorité à la renforcer la trésorerie.

Pourtant tout le monde sait que sans ces entrepreneurs, c’est tout le système qui s’effondre, que 80% des salariés du  secteur privé travaillent pour ces patrons.
 

Dédale administratif

 

130ème sur 148, c’est la place de la France dans le classement Davos concernant le poids des charges administratives. Car en France, La moindre tâche administrative peut vite devenir un parcours du combattant. La commission européenne aurait calculé que de réduire d’un quart les charges administratives des entreprises permettrait de gagner 0.8 points de PIB. Le gouvernement vient de présenter un projet de lois pour faciliter ces démarches. 

Votre expert comptable 100% en ligne et 100% sécurisé.

Votre comptabilité en ligne en toute simplicité, totalement sécurisée et moins chère.


Devis immédiat