Plan de trésorerie : les 10 conseils clés

Comptabilité

Le plan de trésorerie est, quant à lui, un véritable outil. Il sera focalisé sur vos dépenses des jours à venir, afin de  pouvoir vous informer en quelques secondes du montant de  votre solde réel en banque et de la bonne santé de votre entreprise.


1/ L’argent est roi, tu le comprendras

 Oui votre idée, votre équipe, votre vision et votre dynamisme sont essentiels, mais sans argent, vous n’irez pas très loin… Même les associations  humanitaires ont besoin d’argent pour fonctionner.

Prenons pour exemple le modèle du sportif. Il peut avoir un moral d’acier, mais s’il est blessé, il restera sur le banc de touche.  Et le banc de touche d’une entreprise c’est le tribunal du commerce.
 

2/ Un prospect sympa n’est pas un client chez toi

Ne comptez pas sur les éventuels clients « identifiés ».  Un client  est une personne physique ou morale dont vous avez encaissé un chèque ou réceptionné un virement.  Dans le cas contraire cela s’appelle au mieux un prospect, et au pire une « banane »… Si vous n’avez pas en capital de départ de quoi tenir le siège plus de 6 mois, attendez avant de démarer votre activité.
 

 3/ La TVA n’est pas à toi

 On se dit souvent que le jour où l’on aura de la TVA à reverser, cela sera bon signe, car les recettes seront supérieures aux dépenses.

Cependant  si vous avez beaucoup de dépenses à l’étranger (serveurs aux USA, développeurs en Ukraine) ou non assujetties (comme les freelances et auto-entrepreneurs) et qu’en plus vous commencez votre activité de chez vous (pas de loyer à payer)… une grande partie de la TVA encaissée via facturation risque de devoir être reversée.

Votre accès Banque Electronique (e-banking) affiche des montants encaissés TTC. Par contre, votre plan de trésorerie, lui, doit bien préciser que les réels montants facturés sont H.T.
 

4/ Des clients bon payeurs plutôt que beaux parleurs tu auras

Mes salariés et fournisseurs se fichent de savoir que j’ai une facture en cours de paiement.

Entre un partenaire qui reverse 12 euros du lead et paye à réception de facture et un second qui m’en propose 14 euros mais reversé à 90 jours fin de mois, je n’hésite pas, je sélectionne le premier.

De plus, si le premier partenaire a des difficultés de paiement, je suis mis au courant dans les 10 jours suivant ma facturation. Alors que pour le second, je mettrais près de 6 mois à m’en rendre compte… Et il m’emmènera avec lui dans sa tombe.
 

 5/ La division tu maitriseras

 Très important : on ne dit pas « j’ai 15.000€ de charges trimestrielles à payer en avril » mais « j’ai 5.000€ de charges mensuelles à provisionner chaque mois. » Votre chiffre d’affaires prévisionnel est certainement assez lisse au fil des mois et ne fait pas de bonds chaque trimestre.
 

6/ Si seulement tu n’as pas besoin d’elle à ta banque tu iras

 Ne négociez une ligne de trésorerie avec votre banque que lorsque vous n’en avez pas besoin. De toute manière,  si vous en avez besoin urgemment vous ne l’obtiendrez pas.

Cette ligne de trésorerie ne vous semblera pas utile sur le moment, mais elle ne coutera rien. Cependant, dans quelques mois, vous serez peut-être bien content de l’avoir négociée et ratifiée.

 

7/ Les grands comptes tu ignoreras

Avec les grands comptes, le fameux « 90 jours fin de mois » évoqué au point 4 devient généralement « 120 jours après le 3e recommandé avec accusé de réception».

Si ces grands comptes sont vraiment votre cible commerciale idéale, passez obligatoirement par la case affacturage et intégrez les coûts de la prestation factoring dans votre proposition.
 

8/ Les délais de paiement tu respecteras

Les fournisseurs sont aussi essentiels que les clients. Je lis souvent qu’il faut savoir faire trainer les paiements aux fournisseurs et que c’est le meilleur moyen d’avoir de la trésorerie.

Cependant vous l’aurez bien compris avec les points 4 et 7, il n'est pas agréable de le subir… Alors pourquoi faire subir cela à ses partenaires ?
 

9/ L’amortissement tu ignoreras

Une chaise de bureau se paye le jour même, bien qu’elle puisse s’amortir sur 10 ans.  Un ordinateur se paye le jour même, bien qu’il puisse s’amortir sur 3 ans… et le jour de la signature du bail de vos nouveaux locaux, il faudra bien signer un chèque de 6 mois de caution qui sera encaissé le jour même, et ceci même s’il apparaît toujours dans vos livres comptables.
 

10/ Ton renouveau tu accepteras

C’est toujours difficile à admettre, mais si votre plan de trésorerie est désespérément rouge, arrêtez-tout. Ne pas vouloir l’accepter n’est que vous creuser une tombe plus profonde. Vous en sortirez probablement un peu amer sur le coup, mais certainement plus fort pour encore mieux rebondir sur un prochain projet !

Tous les articles

Votre expert comptable 100% en ligne et 100% sécurisé.

Votre comptabilité en ligne en toute simplicité, totalement sécurisée et moins chère.


Devis immédiat