Indépendants & Vacances : top 4 des astuces pour compenser la baisse de mes revenus

Social

On a tous besoin d’un break ou d’une pause estivale, avant de reprendre le travail à la rentrée en pleine forme. Cependant, alors que les salariés bénéficient en moyenne de 6 semaines de congés payés, les vacances pour les travailleurs non-salariés sont synonymes de manque à gagner. Alors, comment allier détente et revenus minimums ? Voici quelques astuces pour savoir comment compenser la baisse de vos revenus pendant les vacances.

Vacances travailleurs independants  

1. Mettre de l’argent de côté chaque mois

En tant que travailleur indépendant, il n’est pas toujours facile de s’octroyer quelques jours de vacances. Surtout quand on sait que l’on pourra éventuellement passer à côté d’une commande, et essuyer une perte de revenus

Cependant, quelques astuces vous permettent de partir sans stress, quand bien même vous ne percevrez pas de revenus.

La première astuce c’est tout simplement d’être prévoyant. Ainsi, en mettant de l’argent de côté tous les mois vous pourrez vous garantir quelques économies. Très utile pour s’octroyer quelques jours au soleil sans stress.

 

2. Prendre des vacances à cheval sur deux mois

Quand on est indépendant, les règlements clients ne sont pas toujours réguliers. Certains vous régleront en fin de mission, d’autres en début de mois ou en fin de mois… On ne peut pas parler réellement de « fins de mois difficiles » pour un travailleur non-salarié. Mais cela n’empêche que cette période existe, et n’est pas appropriée face à la planification de congés.

Néanmoins, il y a une astuce pour partir en congés l’esprit tranquille. C’est de planifier ses vacances à cheval sur deux mois. Ainsi, quelle joie vous aurez en rentrant de congés avec un petit chèque de votre client !

 

3. Choisir le maintien de l’ARE pour les titulaires de l’ACCRE

Dans le cas où vous avez créé votre entreprise en étant accompagné par Pôle emploi. Et que vous êtes bénéficiaire de l’ACCRE, choisir le maintien de l’ARE peut être une solution financière réconfortante.

En effet, dans ces conditions, vous acceptez tous les mois de déclarer votre chiffre d’affaires à Pôle emploi. S’il est en dessous du seuil de vos droits (déduction faite des charges, selon un pourcentage défini par pôle emploi), une compensation vous sera versée.

Une solution idéale et rassurante quand on souhaite s’octroyer quelques vacances les premières années de son activité. Attention ! C’est une solution réservée à ceux qui démarrent et qui n’ont pas encore eu le temps de passer par l’étape #1. A consommer avec modération bien entendu ☺

 

4. Oser déléguer

Ce n’est pas toujours possible de déléguer, ou pas évident pour chacun. Mais quand vous êtes en mesure de confier votre outil de travail ou vos différents dossiers à une personne extérieure (et à moindres frais), faites-le ! Vous pourrez partir en vacances plus sereinement.

Ainsi, en apprenant à déléguer ponctuellement, votre activité continue à tourner, et pendant ce temps vous vous aérez l’esprit. S’appuyer sur un réseau solide de personnes exerçant la même activité que vous est en effet à voir comme une aubaine. Lorsque votre planning ne vous permet pas de répondre à une demande express, vous permettez à votre client d’être satisfait sans trahir votre relation de confiance. On ne doute pas que votre « collègue » vous rendra rapidement la pareille !

Alors, entrepreneurs, indépendants, travailleurs non salariés… Sachez prendre le temps de vous ressourcer ! Et pensez qu’avez les nouvelles technologies d’aujourd’hui (tablettes, smartphones, ordinateurs portables, etc.) vous n’êtes jamais loin de vos clients !

Tous les articles

Votre expert comptable 100% en ligne et 100% sécurisé.

Votre comptabilité en ligne en toute simplicité, totalement sécurisée et moins chère.


Devis immédiat