Le bon Expert Comptable
01 40 15 05 06

Changement de date pour les entretiens professionnels

Changement de date pour les entretiens professionnels

Tous les deux ans, un rendez-vous obligatoire a lieu entre l’employeur et son employé, on l’appelle l’entretien professionnel. Les sujets abordés sont les perspectives d’évolution professionnelles et les formations qui peuvent y contribuer. Entre autres, il doit informer le salarié sur la VAE (validation des acquis de l’expérience), et sur l’activation du CPF (compte personnel de formation). 

Suite à la crise COVID-19 et les multiples confinements, les entreprises bénéficient de 6 mois supplémentaires pour réaliser leurs premiers entretiens individuels (qui aurait dû être réalisé d’ici le 31 décembre 2020). 

Un délai rallongé 

Le rebond de l'épidémie a compliqué la tenue des entretiens, c’est pourquoi une ordonnance datant du 02 décembre 2020 stipule le décalage de la date butoir. Cette date est le 30 juin 2021, les sanctions légales en l'absence de la réalisation de ces entretiens sont également suspendues jusqu’à cette date. 

Cette nouvelle mesure concerne : 

  • les entretiens “d’état des lieux” récapitulatifs du parcours professionnel du salarié (obligatoire tous les 6 ans)
  • les entretiens professionnels (obligatoire tous les 2 ans)

En principe, les premiers entretiens professionnels et d’état des lieux auraient dû commencer, au plus tard, en mars 2020. 

Pour faciliter l’accès à la VAE (validation des acquis de l’expérience) des mesures ont également étaient mises en place : 

  • les opérateurs de compétences, les comités interprofessionnels régionaux, et des associations appelées “Transition Pro” peuvent financer de manière forfaitaire la validation des acquis de l’expérience jusqu’au 30 juin 2021. Le montant du plan de soutien financier est déterminé par ces organismes et dans la limite maximale de 3000€. 
  • les opérateurs de compétences sont autorisés à mobiliser les fonds dédiés au financement prévu pour l’alternance ou les contributions complémentaires collectées pour le développement de la formation professionnelle continue. 

Les conséquences d’un délai supplémentaire 

Cette nouvelle ordonnance décale l’application du mécanisme d’abondement correctif au CPF lié aux entretiens d’état des lieux. Elle décale aussi la date d’échéance de la période transitoire (période durant laquelle l’employeur peut se prévaloir des règles antérieures à la loi Avenir professionnel). 

Image par Pexels de Pixabay


A consulter sur le blog LebonExpertcomptable

Les nouvelles mesures d’aides aux entreprises
Coronavirus : économie & entreprises

Les nouvelles mesures d’aides aux entreprises

Nous sommes depuis 00h le jeudi 29 octobre 2020 de nouveau confinés et ce jusqu’au 1er décembre au moins, ce second confinement reste cependant différent de celui de mars. Toutefois ...
Haut de page
Devis gratuit